Gala RelèveTO 2019

Conçus par le Club canadien de Toronto en 2018 et organisés en partenariat avec Radio-Canada et la SÉO (Société Économique de l’Ontario), les Prix RelèveTO sont un concours qui vise à reconnaître le talent et la réussite des jeunes personnes d’affaires dans la région du Grand Toronto. À l’issue d’un processus de sélection des candidatures effectué par un jury composé de professionnels francophones du Grand Toronto, les gagnants des Prix RelèveTO 2019 seront dévoilés lors d’une soirée de gala qui clôturera cette deuxième édition du concours.

 

Pour en savoir plus : https://releveto.ca/gala-releve-to/

Vers 50 ans de langues officielles au Canada

Biographie

Élue à la Chambre des Communes en 2015, l’honorable Mélanie Joly est ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie. Son mandat consiste à faire croître l’industrie touristique canadienne qui génère presque deux millions d’emplois partout au pays, renforcer les communautés linguistiques et promouvoir le fait français au Canada, dans le monde, ainsi dans l’espace numérique. Avocate de formation, elle détient des diplômes de l’Université de Montréal et de l’Université d’Oxford.

Le Code Québec :
les 7 différences du marché québécois

Biographies

Jean-Marc Léger est économiste et président de la firme de sondages et recherche marketing Léger et des divisions Léger Metrics et Legerweb. Sous sa direction, Léger a connu une forte croissance et est devenue la plus importante entreprise de sondages et de recherche marketing à propriété canadienne. Elle détient aujourd’hui 7 bureaux au Canada et aux États-Unis, et plus de 400 employés.

Monsieur Léger a aussi fondé le réseau WIN (Worldwide Independent Network) et est membre des conseils d’administration de la chaîne de Télévision TVA, de la Chaire Raoul Dandurand sur la politique américaine et de la Fondation de l’entrepreneurship.

Monsieur Léger est l’auteur du livre à succès Le Code Québec et est reconnu comme expert du comportement du consommateur et des milléniaux en particulier. Monsieur Léger est spécialiste du marché américain et intervient fréquemment dans les médias nord-américains.

 

Christian Bourque compte plus de 20 ans d’expérience en recherche en opinion publique et marketing. Il dirige l’équipe de chercheurs et conseillers du bureau de Montréal de Léger. À titre de porte-parole de l’entreprise, il commente régulièrement la politique provinciale et fédérale et il est chroniqueur en tendances de consommation à Radio-Canada.

 

Christian enseigne aussi les méthodes de recherche à l’Université de Montréal.

La recette du succès du Collège Boréal

À bientôt 25 ans, le Collège Boréal est une figure atypique dans le milieu de l’enseignement supérieur en Ontario. De petit collège francophone du Nord à institution provinciale reconnue, il a su imposer un style et une marque de fabrique pour poursuivre sa croissance et ses ambitions. À la fois établissement de formation et d’enseignement postsecondaire de langue française, mais aussi centre d’accès pour l’emploi et l’aide à l’établissement, le Collège Boréal a développé une gamme de services qui contribuent à consolider le continuum francophone partout en Ontario. Avec une présence active dans vingt-sept communautés et auprès des employeurs locaux, Boréal est un modèle unique en son genre, sans doute une des clés de son succès.

À l’heure de transformations décisives des modèles d’enseignement, et alors que le Collège Boréal a récemment annoncé l’installation, en 2021, de son campus torontois dans le quartier de la Distillerie, Daniel Giroux reviendra lors de son allocution sur la « recette Boréal », et nous partagera ses perspectives sur l’avenir de l’enseignement collégial, ainsi que le rôle que le collège entend jouer à Toronto et ailleurs en Ontario dans les années à venir.

 

Biographie

Daniel Giroux est président du Collège Boréal depuis septembre 2016. Auparavant, il a occupé différents postes au sein de l’établissement pendant près de 22 ans, dont ceux de responsable des budgets et projets spéciaux, directeur du développement des affaires, doyen de l’École des métiers et des technologies, vice-président aux Entreprises Boréal, et enfin vice-président à l’Enseignement.

Avant son arrivée au Collège Boréal, M. Giroux était le directeur général de Timberock International — Sudbury et Elliot Lake.

M. Giroux a été membre du conseil d’administration de SAMSSA (Association des fournisseurs et des services d’exploitation minière de la région de Sudbury) et a siégé au conseil d’administration de la Chambre de commerce du Grand Sudbury, notamment. Il était le président du conseil d’administration du Consortium national de développement de ressources pédagogiques en français du Canada (CNDRPFC) et trésorier du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) de 2016 à 2018. Il a siégé au conseil de gestion des Services de l’assurance de la qualité des collèges de l’Ontario, et siège actuellement au conseil d’administration de l’hôpital « Horizon Santé Nord », au conseil de l’Association des collèges et des universités francophones canadiennes (ACUFC) et au conseil d’administration de Contact nord.

Il fait aussi partie du Conseil des présidents, un consortium regroupant tous les 23 autres présidents de tous les collèges de l’Ontario et il siège aussi au comité exécutif du Conseil des présidents (COPEX).

M. Giroux a obtenu un Baccalauréat spécialisé en commerce ainsi qu’une maîtrise en Administration des affaires (MBA) de l’Université Laurentienne en 2007. De plus, il possède une désignation professionnelle à titre de comptable général accrédité (CGA) obtenue en 2001 et, depuis 2014, il a obtenu sa désignation à titre de comptable professionnel agréé.

Il vit à Hanmer avec son épouse, Claudette. Ensemble, le couple a deux fils, Zacharie et Damien, avec lesquels ils partagent une passion pour le hockey et la pêche.

Quel avenir pour la francophonie ontarienne ?

    

Leadership des femmes
dans le secteur aéronautique

Prospérité dans l’économie mondialisée du XXIe siècle : les stratégies du Canada en matière d’innovation

Déjeuner-débat organisé en collaboration avec le Canadian Club of Toronto. La discussion portera sur les stratégies d’innovation actuelles et sur ce dont les entreprises canadiennes novatrices et à forte croissance ont besoin pour réussir dans l’économie mondiale du XXIe siècle axée sur l’innovation. Les participants au débat présenteront des perspectives mondiales, nationales et québécoises sur ce qui fonctionne, ce qui doit changer et comment nous pouvons faire en sorte que les entreprises technologiques canadiennes deviennent des géants mondiaux. Continue reading

Cocktail de lancement de la saison 2018-2019 du Club canadien de Toronto

Conférence de presse de rentrée et cocktail de lancement de la nouvelle saison du Club canadien. Plus de 100 personnes ont assisté à cet événement ! Tous nos remerciements à KPMG qui a grandement contribué au succès de cette soirée. Continue reading

Cocktail dînatoire et causerie avec Raymond Théberge

Cet événement se déroule dans le cadre du Congrès annuel de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).

Le Canada a deux langues officielles, le français et l’anglais. Leur statut est inscrit dans l’histoire du pays, conférant des droits et garantissant le soutien institutionnel aux francophones et aux anglophones. Dans le recensement de 2011, 5,8 millions de personnes ont, à l’échelle nationale, déclaré pouvoir soutenir une conversation à la fois en français et en anglais, ce qui correspond à un taux de bilinguisme de 17,5 %. Au Canada, même si le nombre de personnes dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais a considérablement augmenté depuis le milieu des années 1980, les immigrants au Canada ont tendance à adopter une des deux langues officielles comme langue d’usage à la maison au fur et à mesure que leur séjour au Canada se prolonge. Continue reading

L’Université de l’Ontario français : d’un projet de société à la réalité pour les futures générations d’étudiant(e)s

  

Nouvellement créée, l’Université de l’Ontario français (UOF) a tout à bâtir pour pouvoir accueillir sa première cohorte étudiante en septembre 2020 à Toronto. Avec une si courte échéance, quelles sont les composantes essentielles à prioriser pour la concrétiser? Quels sont les jalons déjà accomplis, les actions en cours et les prochaines étapes? Au cœur de la mission de l’UOF, la communauté francophone sert de fondement à l’ensemble de ses travaux et sa contribution reste fondamentale pour asseoir et pérenniser ce projet d’envergure pour les étudant(e)s de demain. Continue reading