présente

lundi 22 mars 2021 / 12 h à 13 h 15

Rapprochons les francophonies canadiennes, ensemble!

Webémission : allocution et entrevue avec

  • Sonia LeBel

    Ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, gouvernement du Québec

Cette année se veut un point tournant dans les relations entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes. À l’aube de la tenue d’un Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, au moment où le gouvernement du Québec est en processus de révision de sa Politique en matière de francophonie canadienne, et quelques semaines après le dévoilement de la position québécoise sur la Loi sur les langues officielles, la ministre Sonia LeBel présentera sa vision du rapprochement des francophonies canadiennes et comment ces moments charnières sont autant d’occasions de jeter, ensemble, les bases d’une nouvelle solidarité francophone au Canada.

Entrevue réalisée par Rudy Chabannes (ONFR+)

LiveMeeting

Sonia LeBel

Biographie professionnelle 

Sonia LeBel complète ses études en droit à l’Université de Montréal et passe son Barreau en 1991. Elle œuvre comme procureure aux poursuite criminelles et pénales durant plus de 20 ans.  

Elle se révèle au grand public en agissant comme procureure en chef de la Commission Charbonneau, de 2012 à 2015. 

En 2016, elle accepte de se joindre à l’équipe de François Legault, alors 2e groupe d’opposition (Coalition avenir Québec). Lors de l’élection de 2018, elle est élue députée de Champlain, sous la bannière de la Coalition Avenir Québec.   

François Legault la nomme ministre de la Justice, procureure générale du Québec, ministre responsable des relations canadiennes et de la francophonie canadienne, ministre de la condition féminine et ministre responsable des Institutions démocratiques, de la réforme électorale et de l’accès à l’information.  

Au cours de son mandat comme ministre de la Justice, Me LeBel a fait adopter trois projets de loi. Le projet de loi 6, loi transférant au commissaire au lobbyisme la responsabilité du registre des lobbyistes et donnant suite à la recommandation de la commission Charbonneau concernant le délai de prescription applicable à la prise d’une poursuite pénale, Le projet de loi 32, Loi visant principalement à favoriser l’efficacité de la justice pénale, et le projet de loi 55, Loi modifiant le Code civil pour notamment rendre imprescriptibles les actions civiles en matière d’agression à caractère sexuel. Elle a aussi mis sur pieds le comité d’élues et un comité d’experts sur l’accompagnement de personnes victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale.  

En juin 2020, le premier ministre la nomme ministre responsable de l’Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor, ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Réforme électorale et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne. 

Commanditaires conjoints de la webémission

Partenaire média exclusif